La sédentarité serait encore plus préjudiciable que le tabac

Publié le 31/05/2013 à 18:30 par conseilblog Tags : monde travail chien afrique sport martine
La sédentarité serait encore plus préjudiciable que le tabac

D’après une étude réalisée par l’ International Chair on Cardiometabolic Risk (ICCR), la sédentarité aurait un impact sanitaire plus important que le tabac. En d’autres termes, il serait désormais plus dangereux de ne pas pratiquer d’activité physique que de fumer. L’insuffisance d’activité physique représenterait alors une véritable épidémie, qui entrainerait le décès de près de 5,3 millions de personnes par an dans le monde. Le tabac lui, causerait près de 5,1 millions de décès sur une même période.

Les conséquences du manque d’activité physique

Le manque d’activité physique entraine de nombreuses conséquences sur la santé, comme des maladies cardiovasculaires dont l’hypertension, des dyslipidémies (trop de mauvais cholestérol, pas assez de bon), le diabète de type 2, l’obésité, l’ostéoporose, certaines formes de cancer, etc. Il s’agit ainsi de maladies qui peuvent affecter une grande partie de la population, surtout dans les pays industrialisés. Ainsi, le manque d’activité physique serait à l’origine de près de 5,3 millions de décès par an dans le monde.

Réduire la sédentarité sauverait des vies

A l’échelle mondiale, 6% des cas de maladie coronarienne seraient dus à la sédentarité. L’inactivité physique serait également impliquée dans 7% des cas de diabète de type 2, et 10% des cas de cancer du sein et du côlon. Selon des chercheurs de la Harvard Medical School à Boston, « sur les 7,25 millions de décès dus à la maladie coronarienne en 2008, plus de 15.000 auraient pu être évités en Afrique, 60.000 en Amérique, 44.000 en Méditerranée orientale, 121.000 en Europe, 59.000 en Asie du Sud, et 100.000 dans la région du Pacifique occidental ». Ces derniers de penser que « le simple fait de réduire la sédentarité de 10% à 25% permettrait de prévenir entre 533.000 et 1,3 million de morts par an dans le monde ».

Quelques suggestions de l’ICCR

Pour commencer, il convient de souligner que pratiquer une activité physique ne signifie pas forcément faire un marathon de plusieurs kilomètres par jour. Il suffit d’une pratique modérée d’environ 30 minutes par jour. Pour atteindre ce quota, il suffit également de profiter de toutes les occasions qui se présentent. Par exemple, vous pouvez très bien aller à pied faire vos courses, acheter le pain, promener le chien, etc. Vous pouvez également préférer les escaliers à l’ascenseur, la marche ou le vélo aux transports, etc.

D’après le professeur Martine Duclos, endocrinologue et expert de l’ICCR, « pour se prévenir de ces maladies (ou des conséquences de la sédentarité), il n’y a pas besoin de brusquer son corps : si l’on travaille assis plus de huit heures par jour, il suffit de se lever une minute toutes les heures pour prendre un verre d’eau, déplacer un dossier ou encore parler à un collègue. Le plus important est de modifier ses habitudes à son rythme mais de manière durable ». De son côté, l’ICCR préconise une série de gestes simples comme aller au travail à pied ou à vélo, se garer plus loin ou descendre une station avant son travail, ou faire ses courses à pied, etc.

Vous pouvez également aller dans des centres de sport et de remise en forme. Vous y retrouverez alors des matériels adaptés, mais aussi des professionnels qui pourront vous conseiller en fonction de vos besoins. De plus, il faut savoir que grâce à certaines mutuelles, les adhérents de ces dernières peuvent bénéficier de réduction auprès de ces centres. Renseignez-vous auprès de la vôtre.

Assurance maladie : à la traque des abus et fraudes

Publié le 17/04/2013 à 13:15 par conseilblog Tags : enfants france éléments
Assurance maladie : à la traque des abus et fraudes

L'assurance maladie continue de traquer les fraudeurs, si en 2012, la Sécurité sociale a déjà pu récupérer dans les Yvelines 1 227 566 euros auprès des assurés et des professionnels de santé malhonnêtes.

L'assurance maladie demeure sur la traque des fraudeurs

A Patrick Négaret, directeur de la Caisse primaire d'assurance maladie des Yvelines (CPAM), de rappeler que la santé n'a pas de prix mais qu'elle a un coût, c'est-à-dire 2.7 milliards d'euros ou le coût des remboursements effectués en 2012 envers les assurés et l'ensemble des professionnels de santé du département.

La Caisse des Yvelines s'est donné pour objectif de réaliser beaucoup plus d'économies, elle a donc monté une cellule ayant pour mission de traquer les fraudes. L'année dernière, l'on a pu alors identifier 1 782 877 euros de prestations versées de manière abusive. Par rapport aux sommes en jeu, il reste toutefois que le montant récupéré soit minime. Les fraudes sont en effet estimé à seulement 1% des sommes totales en jeu, cependant pour l'assurance maladie, cela équivaut à 27 millions d'euros.

La Caisse des Yvelines reste donc ferme sur le sujet, même si les comportements abusifs et frauduleux sont minoritaires, ils causent tort et préjudice à tous, ce qui explique ces mesures prises.

Sur des facturations non conformes, 1 million d'euros ont pu être récupérés

Depuis 2012, les sommes qui ont pu été récupérées ont augmenté de 20%. Avec un taux de récupération de 69%, équivalent à 1 227 566 euros, Le département d'Yvelines se situe au premier rang des départements d'Ile-de-France. Les fraudeurs augmentent aussi en nombre, et les principales fraudes ont porté l'année dernière sur des facturations dont les caractéristiques ne sont pas du tout conformes à celles qui sont officiellement imposées. L'on a pu alors récupérer pas moins de un million d'euros.

Parmi les fraudes les plus courantes, on peut notamment citer la modification de prescriptions, l'utilisation de fausses pièces justificatives, le cumul d'indemnités journalières, etc. Pour la Sécurité sociale, le montant de préjudice s'élève à 108 000 euros.

L'assurance maladie est, rappelons-le, un dispositif ayant pour fonction d'assurer un individu contre les risques financiers occasionnés, par exemple, par une maladie. A noter qu'elle est également une branche de la Sécurité sociale.

L'assurance maladie ne rembourse donc qu'une partie des frais de soins, seulement ceux qui sont inscrit dans la LPP ou liste des produits et prestations remboursables par la Sécurité sociale. Il faut aussi préciser qu'elle se base, pour ce faire, sur les tarifs conventionnels. Les soins et actes hors-nomenclature, c'est-à-dire ceux qui ne sont pas reconnus par la Sécurité sociale, bénéficient quant à eux de zéro remboursement... d'où l'intérêt de souscrire une mutuelle complémentaire santé.

Pour alléger ses dépenses de santé, la meilleure méthode consiste alors de contracter une mutuelle santé auprès d'un organisme qualifié, le rôle du contrat mutuelle étant de compléter les remboursements de la Sécurité sociale, notamment le ticket modérateur (reste à la charge de l'assuré après que la Sécurité sociale ait offert ses prestations de remboursements santé), les dépassements d'honoraires (si l'assuré a consulté un médecin spécialiste qui pratique un tarif élevé), le forfait hospitalier (si l'assuré est hospitalisé de plus de 24 heures), la franchise médicale (pour certains assurés), les frais d'optique et dentaires, etc. La prise en charge, notamment son niveau ainsi que les soins et actes médicaux concernés, dépend des garanties choisies et souscrites.

Il faut donc bien choisir sa mutuelle et se baser sur les éléments suivants :

  • vos réels besoins de santé (optique, dentaire, hospitalisation, pharmacie, maternité, médecine douce, etc.)
  • votre budget (votre capacité financière en termes de complémentaire santé)
  • votre âge (les offres proposées par les organismes mutuelle sont classées selon l'âge des assurés ciblés)
  • votre situation personnelle et le nombre des enfants de moins de 19 ans qui sont à votre charge (si vous êtes célibataire, il n'est pas besoin d'opter pour une mutuelle haut de gamme, les familles nombreuses doivent quant à elle souscrire une complémentaire santé adaptée, plus économique, c'est-à-dire une mutuelle famille)
  • votre régime (régime général, régime de l'Est, non salarié)
  • la date à laquelle vous souhaitez souscrire la mutuelle en question

Il faut ensuite recourir à l'aide des outils mutuelle en ligne :

  1. Demandez un devis mutuelle santé, il vous permettra de calculer vos cotisations en fonction des garanties que vous souhaitez souscrire. Avec un devis, on peut en effet simuler un contrat mutuelle de santé.
  2. Faites appel à l'aide d'un comparateur de mutuelles complémentaires santé, pour mieux connaître les offres proposées par différents organismes de santé. Le comparateur confronte les garanties, compare les tarifs, recueille tous les points et points faible d'une offre, vous montre si elles proposent le tiers payant ou si elles sont assorties de délais d'attente.
  3. Optez pour la formule la mieux adaptée à votre profil.

En gros, si vous êtes affilié à l'assurance maladie et vous êtes, en plus, adhérent d'une mutuelle, vous pouvez vous assurer d'avoir une couverture santé sécurisante, à condition bien-sûr que vous ayez choisi une formule de complémentaire santé réellement adaptée à votre profil. Il n'est pas besoin de faire des fraudes, vos dépenses de santé pourront être allégées d'une manière correcte, efficace et surtout, légale.

Remarque : Si votre budget est serré, vous avez deux options, soit vous optez pour une mutuelle pas chère, soit vous demandez un chèque de santé. Cette dernière solution ne peut être envisagée que si vous répondez aux conditions d'obtention d'une aide à la complémentaire santé.

Agents territoriaux et mutuelle santé MGS

Publié le 12/04/2013 à 13:22 par conseilblog Tags : centerblog chez france carte enfant divers concours
Agents territoriaux et mutuelle santé MGS
Des contrats labellisés pour les agents territoriaux

Grâce à la mise en place des contrats labellisés, les employés des collectivités territoriales peuvent désormais bénéficier de contrat mutuelle santé avec la contribution financière des collectivités territoriales. Il faut cependant que celles-ci aient adopté une délibération qui autorise le recours à des contrats d’assurances. Ce privilège découle du décret n°2011-1474 du 8 novembre 2011. Une liste a été publiée par le Ministère de l’intérieur citant les différents organismes chez qui les agents territoriaux, en service ou retraité, pourront contracter leur complémentaire santé. Parmi eux il y a la mutuelle MGS avec ses contrats au choix : COL 1, COL 2 et COL 3.

L’utilité d’un contrat mutuelle

En France, la Sécurité sociale participe à la réduction du budget santé en proposant la couverture maladie obligatoire. Seulement, cette prise en charge n’est que partielle et parfois même symbolique. Chaque adhérent se retrouve alors face à un ticket modérateur (reste de la Sécurité sociale) qui peut être important dans le cas où les besoins santé sont importants. C’est là que le contrat mutuelle intervient avec ces diverses garanties couvrant les divers frais médicaux. La mutuelle MGS propose justement des offres pour agents territoriaux. En fait les agents territoriaux sont des personnes qui travaillent dans la fonction publique sur toute l’ensemble d’un territoire. Par rapport à une mutuelle d’entreprise qui est souvent imposée par l’employeur, qui assume par ailleurs une partie de la cotisation, la mutuelle pour agents territoriaux fait intervenir les collectivités territoriales pour son financement.

La mutuelle MGS

Grâce au concours de Mutuelle.com et de la mutuelle MGS, les agents territoriaux ont le choix entre trois contrats labellisés qui sont : COL 1, COL 2 et COL 3. Chaque contrat permet d’accéder plus facilement aux divers soins avec des coûts abordables. Il est à préciser que ce type de contrat reste valide même si l’agent territorial part à la retraite. C’est d’ailleurs l’un des avantages de cette mutuelle complémentaire santé, sans oublier qu’elle est déclinée en plusieurs niveaux de remboursements. Une autre précision sur ces contrats dits responsables est qu’ils ont été lancés à la suite de la loi du 13 août 2004 qui porte sur la réforme de la sécurité sociale.

Les garanties de la mutuelle MGS

Pour chacun de ses remboursements, la mutuelle MGS raisonne selon la Base de Remboursement de la Sécurité sociale. Pour le poste Orthodontie, par exemple, voici comment fonctionne le remboursement de la mutuelle MGS :

  • COL 1 : l’adhérent bénéficie de 100% BR de la part de la Sécurité sociale et d’un forfait de 100 euros de la part de la mutuelle sur l’orthodontie acceptée
  • COL 2 : l’adhérent bénéficie de 100% BR de la part de la Sécurité sociale et d’un forfait de 200 euros de la part de la mutuelle sur l’orthodontie acceptée, sinon il bénéficie uniquement d’un forfait de 200 euros
  • COL 3 : l’adhérent bénéficie de 100% BR de la part de la Sécurité sociale et d’un forfait de 350 euros de la part de la mutuelle sur l’orthodontie acceptée, sinon il bénéficie uniquement d’un forfait de 550 euros.

Il est à préciser que le traitement orthodontie en question doit se faire en un semestre. Comme l’orthodontie qui est un soin dentaire spécifique, la mutuelle MGS rembourse les autres soins spécifiques en forfait avec un plafond qui peut être journalier ou annuel.

Les coûts des contrats mutuelles MGS

Comme pour toute souscription de contrat mutuelle, il faut payer mensuellement une cotisation pour que les frais médicaux soient remboursés. Voici un aperçu des tarifs appliqués par la mutuelle MGS :

  • COL 1 : jusqu’à 30 ans, l’agent territorial paie 23.93 euros s’il est seul et 53.57 euros s’il inclue également son conjoint ainsi que plus d’un enfant dans son contrat. S’il a plus de 30 ans, l’agent paie 37.83 euros s’il est seul et 106.81 euros s’il inclue son conjoint et plus d’un enfant dans son contrat
  • COL 2 : jusqu’à 30 ans, l’agent territorial paie 41.30 euros s’il est seul et 105.35 euros s’il inclue son conjoint et plus d’un enfant. S’il a plus de 30 ans, il paie 48 euros s’il est seul et 120.34 euros s’il inclue son conjoint et plus d’un enfant dans son contrat
  • COL 3 : jusqu’à 30 ans, l’agent territorial paie 58.32 euros s’il est seul et 143.76 euros s’il inclue son conjoint et plus d’un enfant. S’il a plus de 30 ans, il paie 74.48 euros s’il est seul et 164.26 euros s’il inclue son conjoint et plus d’un enfant dans son contrat

Les plus de la mutuelle MGS

Chaque adhérent peut bénéficier de service d’aide à domicile sans avoir à payer un tarif en plus. Par ailleurs, les garanties et les tarifs sont maintenus même s’il part à la retraite. Enfin, il a droit à la carte du Tiers-payant. Pour savoir si les remboursements ont été faits ou non, l’adhérent peut consulter son compte adhérent sur le site MGS.

Peut-on donner ses propres médicaments à un animal ?

Publié le 09/04/2013 à 11:22 par conseilblog Tags : chez chat animal

Vous avez constaté que votre animal souffre de petits maux comme des vomissements, de petits gémissements lorsque vous touchez une zone, etc. Alors, vous êtes tenté de lui donner vos propres médicaments contre ce genre de maux. Attention, rappelez-vous que si ces médicaments peuvent être bons pour vous, ce ne le sera pas pour l’animal. Au contraire, sachez que certains médicaments peuvent tout simplement le tuer !

Alors certes, il se trouve que de plus en plus de Français (37%) se tournent vers l’automédication afin de soigner leurs petits maux quotidiens. C’est aussi pour cela qu’il faut aborder une telle question, pour éviter que le pire ne se produise. Aussi, il est important de préciser que le métabolisme de l’homme et celui d’un animal est complètement différent. Et même à petites doses, le médicament peut être dangereux pour ce dernier.

En guise d’exemple, des médicaments tels que les antalgiques sont particulièrement à proscrire, car même un seul comprimé de paracétamol suffit largement à tuer un chat. Les antibiotiques sont également à proscrire, pour éviter une résistance microbienne chez l’animal. Alors, lorsque votre animal est malade ou présente des signes inhabituels, choisissez toujours l’option de l’emmener chez le vétérinaire, pour éviter de faire n’importe quoi.

Par contre

En effet, par contre, il se trouve qu’il existe des traitements pouvant être communs à l’homme et à l’animal. C’est notamment le cas des soins externes. Par exemple, si votre animal s’est blessé ou s’est égratigné, là vous pourrez alors le soigner, par exemple avec un spray désinfectant. Par ailleurs, s’il est trop tard et que vous aviez fait une bêtise en lui donnant un comprimé ou autre, contactez alors rapidement un centre antipoison vétérinaire pour connaître la marche à suivre.

Les lézards

Publié le 25/03/2013 à 08:55 par conseilblog

Les lézards sont des reptiles de petites tailles qui appartient à l'ordre des Squamates qui possèdent tous quatre pattes, des oreilles avec un tympan chacune et sans conduit auditif externe, et aussi un corps qui est recouvert par des écailles et la mue. Attention, seules quelques espèces seulement perdent leurs queues en cas d'agression, y compris les lézards.

La majorité des lézards sont des carnivores et insectivores en même temps. Seules les grandes espèces peuvent consommer des petits reptiles ou aussi des mammifères. On peut aussi constater que certains consomment des végétaux (par exemple les caméléons) ou aussi des fruits. Ces derniers sont appelés des végétariens insectivores.

Reproduction

La plupart des lézards sont des ovipares, c'est-à-dire que les femelles pondent un nombre variable d'œufs. Elles les enterrent ensuite. On peut quand même remarquer que certains sont ovipares c'est-à-dire que les œufs incubent et éclosent ensuite dans le ventre de la femelle sans relation nutritive avec celle-ci. Les lézards ne se préoccupent pas trop de leurs œufs ou aussi de leurs petits qui sont autonomes après la naissance. Chez certaines espèces, les nouveaux nés sont les proies des plus grands.

A savoir

Les lézards, comme la majorité des reptiles n'apprécient pas trop les climats chauds c'est pour cela qu'ils se cachent toujours dans l'ombre. Ce qui entraine donc, un accès restreint à la nourriture et aussi à l'alimentation. Ce qui pourrait les tuer.  D'après des études et des observations réalisées par des herpétologues, 20% des reptiles pourraient disparaître d'ici jusqu'en 2080 à cause du réchauffement climatique.

 

Le Maestro, le maître de la musique

Publié le 15/03/2013 à 08:37 par conseilblog Tags : bonne musique travail

Le « Maestro » est un titre discerné à un compositeur de musique ou à un chef d’orchestre célèbre. En fait, c’est le maître de la musique classique.

Le mot « Maestro » est un terme italien. C’est un témoignage de respect, de considération et d’admiration d’une personnalité musicale. Son domaine est la musique classique. Il peut être soit un compositeur soit un compositeur-interprète  soit un chef d’orchestre. Mais, l’un sans l’autre ne peut exister car ce dernier avec son œuvre orchestral, est un intermédiaire au service du premier.

Le vrai travail du Maestro

En tant que compositeur, le Maestro élabore la musique, organise  une succession de notes musicales seules, ou groupées, sous forme d’accord en s’appuyant  sur les règles d’une théorie musicale avec une mélodie, un thème ou une ambiance. Son travail est basé sur différentes règles de composition associées au genre musical. Tandis que le chef d’orchestre est chargé de coordonner les instrumentistes des orchestres symphoniques et de les diriger, d’analyser la structure de la pièce musicale, de régler l’équilibre des différentes masses sonores de l’orchestre tout en orientant l’interprétation des œuvres. En bref, ils sont tous les deux des Maestros.

Le compositeur compose la musique et perfectionne l’accord des notes musicales. Le chef d’orchestre doit avoir une grande connaissance et une grande compréhension de l’œuvre à diriger car une bonne interprétation traduit  les intentions du compositeur. Ils  travaillent toujours ensemble. On peut dire que le compositeur n’est rien sans le chef d’orchestre ou vice-versa. Alors chacun devient un Maestro dans leur discipline mais ils sont indissociables.

Gastronomie : Ressortir les vieilles recettes de grand-mères

Publié le 13/03/2013 à 12:05 par conseilblog

Les nouvelles recettes fleurissent chaque année, ce qui met un peu de côté les vieilles recettes de grand-mères. Pourtant, il se trouve que nos aïeules avaient de très bonnes recettes, à la fois délicieuses et capables de soigner à l’aide des ingrédients de la mère nature, des plantes ou des fleurs, ou encore des produits tels que la noix de muscade, le psylli, le marc de café, etc.

Ainsi, vous pouvez par exemple tirer le plus grand profit d’une bonne macération à base de guimauve pour lutter par exemple contre la toux. Autre exemple pour lutter contre une constipation, vous pouvez utiliser la recette de l’eau de graines de psylli. Voilà deux petits exemples qui démontrent que les grand-mères disposaient de moyens simples, mais à la fois efficaces et peu agressifs.

Encore un autre exemple, celui de la recette contre les poux, qui est faite d’un mélange d’huile d’olive et de deux huiles essentielles (lavande et romarin), ou encore la célèbre tisane calmante contre le stress, à savoir la mélisse camomille et passiflore. Bref, les recettes de grand-mères sont bien nombreuses, et il peut être intéressant de les sortir des tiroirs de temps en temps.

Justement, Xavier Gruphat, un pharmacien et journaliste santé, propose 220 remèdes de grand-mère à base de plantes ou de produits toujours naturels, avec un emploi simple et clair, agréable à lire et précis, qui vous sera bien utile pour vous soigner en douceur. Retrouvez ce petit guide pratique chez Favre éditeur, pour la modique somme de 14 euros.

Connaissez-vous les plantes compagnes?

Publié le 11/03/2013 à 03:19 par conseilblog

Avant que les pesticides chimiques aient vu le jour, les jardiniers se servaient de la technique de compagnonnage. Son but est en fait de fournir un meilleur environnement possible pour la culture des légumes et des fleurs en choisissant judicieusement leur voisinage. En effet, il existe des plantes qui éloignent les insectes spécifiques et les mauvaises herbes autour d'elles.

Les plantes compagnes

Les plantes compagnes ont plusieurs modes d'actions notamment l'aide pour la croissance des plantes voisines, l'attraction des insectes et l'éloignement des nuisibles. Parmi les plantes qui éloignent justement les insectes, nous pouvons citer les carottes, par leur odeur, font fuir la mouche de l'oignon et la teigne du poireau à semer donc entre les rangs. Par contre, pour éloigner la mouche de la carotte, mieux vaut ajouter du marc de café au terreau avant de semer.

Quand au myosotis, c'est un excellent compagnon pour les cultures de framboisiers, de par son odeur, ils éloignent les vers. Quant à l'hysope, il évite aux choux les pontes des mouches blanches. La menthe verte ou poivrée va éloigner les pucerons noirs des rosiers. La lavande déplaît aux fourmis, limaces et escargots et protège les roses contre les pucerons.

Il existe aussi des plantes qui servent d'appât pour les insectes notamment la moutarde qui attire le papillon blanc des choux, les choux gras attirant les mineuses, les aubergines attirant les doryphores et enfin les capucines attirant les pucerons.

 

La Carline à feuilles d'acanthe

Publié le 04/03/2013 à 09:34 par conseilblog

Les carlinessont des plantes résistantes qui appartiennent à la famille des Astéracées ou aussi Composées. Elles représentent le genre Carlina qui regroupe les végétaux proches du cardons et des cirses mais qui contiennent tout simplement des bractées extérieures qui ressemblent aux feuilles des plantes, et aussi des bractées intérieures en forme de ligules. L'espèce de Carline la plus connue est la Carline à feuilles d'acanthe.

C'est donc une plante qui appartient au genre Carlina, donc normalement à la famille des Composées ou Astéracées qui ressemble à l'artichaut. Sa floraison se fait généralement en été ou en début de l'automne dans les montagnes dans les prés secs. Elle est composée par deux sous espèces: la carline acanthifolia et la carline artichaut.

Le mot carlinaest un terme italien. D'après certains botanistes, c'est une variante de cardina qui vient de cardo qui veut dire chardon. Après croisement avec le mot Carlo qui veut dire charles, on a obtenu carlina. Une légende affirme qu'un ange avait montré à charlemagne la Carlina Acaulis qui est un remède contre la peste. Bref, ce n'est qu'une légende !

La carline à feuilles d'acanthe est une plante bisannuelle. Elle ne possède pas de tige, par contre elle a des grandes feuilles en rosettes qui sont étalées. Elles sont de couleurs vertes sur la partie supérieure et de couleur blanche dans le revers. Trois types de bractées les caractérisent:

  • Les extérieures qui sont de couleurs vertes et qui ressemblent aux feuilles par leurs formes
  • Les moyennes qui sont ovales, de couleur noires et fibreuses.
  • Les intérieures qui sont jaune pâle doré et pourvues de petites membranes.

 

Amel Bent, biographie et carrière musicale

Publié le 22/02/2013 à 09:29 par conseilblog Tags : musique 2010 film bande actrice

Amel Bent Bachir c'est son vrai nom et ses fans l'appellent  tout simplement Amel Bent. Elle est une chanteuse française d'origine marocaine et aussi algérienne. Elle fait de la soul, de la variété française et aussi du R'n'b. Elle est née le 21 Juin 1985 dans la ville de Paris et actuellement, elle a réussi à sortir 4 albums.

Enfance

Amel Benta grandit à la Courneuve. Pendant son très jeune âge, elle s'est imaginée être une psychologue passionnée de la musique car pour elle, cette passion était très importante. Ainsi, vers ses 16 ans, elle a chanté La Marseillaise dans un stade tout près de sa ville devant plus de 2500 personnes.

Ses débuts

Elle a participé à l'émission Nouvelle Star en 2004. Elle a réussi se placer en troisième place même avec sa jambe cassée qui la force à chanter sur un canapé. Oui, elle n'a pas obtenue la première place mais elle a été remarquée par de nombreux producteurs. Elle sort après son premier album: "Un jour d'été" qui contient la chanson: Ma philosophie en feat avec Diam's qui a fait un buzz dans les classements.

Et depuis ...

Depuis, sa renommée est devenue  internationale. Elle a par exemple interprété Eye of the Tiger, reprise du groupe Survivor pour la bande originale du film Rocky 3, l'œil du tigre. En 2006, elle sort son deuxième album: A 20 ans, puis Où je vais en 2010, et enfin Délit mineur vers 2011. Elle est aussi actrice. Quelques titres de films et séries dans lesquels on voit Amel Bent: "Affaires étrangères", "Scènes de ménages : ce soir, ils reçoivent" … etc.

 


DERNIERS ARTICLES :
La sédentarité serait encore plus préjudiciable que le tabac
D’après une étude réalisée par l’ International Chair on Cardiometabolic Risk (ICCR), la sédentarité aurait un impact sanitaire plus important que le tabac. En d’autres t
Assurance maladie : à la traque des abus et fraudes
L'assurance maladie continue de traquer les fraudeurs, si en 2012, la Sécurité sociale a déjà pu récupérer dans les Yvelines 1 227 566 euros auprès des assurés et des pro
Agents territoriaux et mutuelle santé MGS
Des contrats labellisés pour les agents territoriaux Grâce à la mise en place des contrats labellisés, les employés des collectivités territoriales peuvent désormais béné
Peut-on donner ses propres médicaments à un animal ?
Vous avez constaté que votre animal souffre de petits maux comme des vomissements, de petits gémissements lorsque vous touchez une zone, etc. Alors, vous êtes tenté de lu
Les lézards
Les lézards sont des reptiles de petites tailles qui appartient à l'ordre des Squamates qui possèdent tous quatre pattes, des oreilles avec un tympan chacune et sans cond